Activez le Javascript pour consulter le site

#SIA2018 : L’Agriculture de demain sera 4.0

Vous êtes ici :

Mardi 27 février, j’ai pu échanger avec de nombreux responsables et entrepreneurs agricoles au Salon de l’Agriculture. L’occasion de voir à quel point les investissements technologiques représentent l’avenir de l’agriculture durable et résiliente.

Les agro-entrepreneurs peuvent compter sur l’AgTech pour mener leur révolution. En témoigne justement la présence de la Ferme Digitale au Salon de l’Agriculture, passée de 5 à 21 start-up en 2 ans. Ces start-up agricoles innovantes accompagnent, aident et organisent les travaux des entrepreneurs agricoles. Avec succès, aux dires des dirigeants de la Ferme Digitale avec lesquels je me suis entretenu, puisque les agriculteurs ont bien compris qu’il leur était nécessaire d’opérer une révolution technologique pour être compétitifs tout en s’inscrivant dans un cadre plus durable et transparent !

C’est également dans ce contexte que j’ai abordé les sujets de la formation professionnelle et de l’apprentissage avec Christiane Lambert, Présidente de la FNSEA, qui, non sans rappeler que les agriculteurs étaient les mieux formés d’Europe, souhaite qu’un coup d’accélérateur soit donné dans le cadre de la réforme pour favoriser l’employabilité au sein du secteur.

Qualité, transparence, compétitivité à l’export, sont les grands enjeux de l’ensemble de la filière agroalimentaire, que nous avons evoqués avec François Loos, président des Brasseurs de France, ainsi qu’avec les responsables de l’interprofession des vins, ou Jean-Bernard Bonduelle.

Chaque maillon de la filière agroalimentaire aura un rôle exemplaire à jouer dans les prochaines années pour emmener l’un de nos fleurons économiques, plus loin et plus haut.